Un territoire de vie et d'avenir
Rechercher

Valorisation des loisirs de pleine nature

Contexte objectifs de l'action

L’Ardèche Méridionale est un territoire de référence en matière de loisirs de pleine nature (randonnée non motorisée, activités d’eau vive, escalade, pêche, sports d’air, loisirs « neige », chasse …). Ces activités se pratiquent tout au long de l’année et ont un réel impact sur l’activité économique. Elles doivent donc être encouragées et développées pendant la période hors-saison car la diversification de l’offre permettra de rendre notre territoire attractif et d’accueillir des clientèles toute l’année. D’autre part, le travail de mise en réseau des prestataires d’activités de pleine nature doit être soutenu.

Au-delà de l’enjeu touristique, il s’agit d’en faire une composante territoriale à part entière, source de rayonnement pour le territoire, de valorisation économique, d’enrichissement des compétences locales et de cohésion sociale. Largement portées par le mouvement associatif, les pratiques doivent aujourd’hui être à la fois sécurisées, harmonisées dans l’espace et rendues accessibles au plus grand nombre.

 

Objectifs visés / Finalités :

  • Développer et diversifier une offre touristique à l’année
  • Renforcer l’identité du territoire
  • Mettre en réseau les acteurs touristiques
  • Dynamiser le territoire pendant les périodes hors-saison
  • Faire émerger les produits touristiques structurants
  • Rechercher et développer de nouveaux secteurs de création d’activités autour de la valorisation des patrimoines
  • Faire connaître, préserver et valoriser la richesse du patrimoine naturel et culturel.

 

Cette action porte le numéro 24, est liée à

l'objectif 9 (Renforcer  la cohésion sociale notamment par le maintien d’une offre de services de qualité, sur l’ensemble du territoire et accessible à tous) et au

défi 3 (Pour un territoire du vivre ensemble).

Description de l'action

3001 - Mise en place de dispositifs de découverte ludique / sportive du patrimoine

(en lien avec le Grand Projet LA GROTTE Chauvet – Pont d’Arc ainsi que les objectifs n°7 (tourisme) et n°4 (notamment les voies vertes))

Soutien à des actions innovantes (exemple : « greeters»   à conduire dans les villages de caractères ou en lien avec le projet de Pays d’art et d’histoire). Des outils innovants / expérimentaux de découverte des villages et sites patrimoniaux.

Pour ce faire, le CDDRA pourra soutenir financièrement des actions de fonctionnement et d’investissement.

 

3002 - Qualification / mise en réseau des sites et équipements dédiés « activités de pleine nature »

Développer les activités de découverte hors-saison :

En lien avec les spécificités du territoire, les sites et équipements d’activités de nature pour une pratique à l’année

En lien avec la Commission Départementale des Espaces, Sites et Itinéraires, le Pays confortera cette dynamique, en complétant la carte des équipements structurants, en développant la formation des accompagnants et des pratiquants, en encourageant la mise en réseau des acteurs et en anticipant les nouvelles pratiques.

Portage de l'action

Collectivités locales, EPCI, syndicats professionnels, associations, privés

Enveloppe CDDRA mobilisable

Détail / action

Dépense subventionnable

Montant Subvention

Taux Moyen

Subvention totale RRA 

708 333

300 000

42%

Dont  sur le volet investissement

625 000

250 000

40%

Dont sur le volet fonctionnement

83 333

50 000

60%

Modalités spécifiques d'intervention

Critères d’éligibilité :

Pour les sites et équipement d’activités de nature : solliciter la Commission Départementale des Espaces, Sites et Itinéraires pour une inscription au PDESI

Pour les sentiers d’interprétation : inscription du sentier au PDIPR (délibération de la commune)

L’équipement doit être pérenne (pour 10 ans)

Le site ou l’équipement doit être accessible au public

Nécessité d’intégration environnementale : l’équipement devra être conforme aux réglementations en vigueur. Ce critère sera plus déterminant lorsque le site ou l’équipement sera situé sur le territoire du Parc Naturel Régional ou sur une zone naturelle protégée ou sensible ou s’il concerne un site classé ou inscrit.

Si l’équipement le nécessite, une concertation préalable sera nécessaire avec les autres usagers du site pour éviter les conflits d’usage

Si l’accessibilité du site ou l’équipement sont privés : réaliser un état du foncier et engager la démarche de conventionnement avec les propriétaires privés

 

En cas d’équipement lourd ou projet plus important :

Etude de faisabilité du projet (dans le cadre du FRACET) ou étude d’opportunité

Permis de construire si besoin

Ouverture du site ou de l’équipement au minimum 8 mois par an, à l’exception des activités liées aux conditions climatiques spécifiques (ex : neige)

Si le site ou l’équipement nécessite du personnel d’accueil ou d’encadrement : conformité avec la réglementation en matière de sécurité et d’encadrement et engagement de participation à des formations (Eductours, formations CDT…)

 

Autres critères appréciés :

Gratuité de l’équipement

Adaptation à une forme d’handicap

Adaptation aux langues étrangères (anglais et allemand) : création de support…

Projet innovant

Environnement concurrentiel

 

Dépenses éligibles :

Conception, construction ou acquisition d’équipement d’activités de pleine nature non-motorisées

Accessibilité pour handicapés

Création de livret d’interprétation

Signalétique d’interprétation (mobilier et pose)

Outils de communication

Formation

Les prestations-conseils « amont» 

Les investissements d’équipement

Les dépenses d’animation / organisation liées à la mise en place des schémas de randonnée ou de réalisation de topoguides

L’édition de documents d’information / communication et outil TIC

 

Dans le cadre de la rénovation et amélioration de l’équipement, certaines dépenses pourront être éligibles seulement dans le cadre d’un projet global. Ces dépenses sont :

Amélioration de la qualité des prestations

Remise aux normes de l’équipement

Signalétique

Sécurisation des équipements

Aménagement des abords

 

3001 - Mise en place de dispositifs de découverte ludique / sportive du patrimoine

L’enveloppe globale attribuée à cette action est de 70 000 €

 

3002 - Qualification / mise en réseau des sites et équipements dédiés « activités de pleine nature »

L’enveloppe globale attribuée à cette action est de 230 000 €

 

 

Type de dépense

Dépenses éligibles

Taux plafond

Montant plafond

Opérations

Investissement

Travaux et équipements

 

 

Travaux équipements annexes aux loisirs de pleine nature

40%

 

 

20%

20 000 €

 

 

10 000 €

Au minimum 10 opérations sur la durée du contrat

Fonctionnement

Etudes, ingénierie, communication

60%

10 000 €

Au minimum 3 opérations sur la durée du contrat

 

 

Critères DD et évaluation

Critères du développement durable :

Renvoi vers les  cahiers thématiques[1] « Culture, Evénementiel et patrimoine » et « bâtiment »

 

Dans le cadre d’une réflexion transversale appuyée sur la méthodologie « Développement Durable » (5 piliers) développée au sein du guide général de mise en œuvre du DD du Pays de l’Ardèche Méridionale et des cahiers DD thématiques pertinents, les projets éligibles au titre de cette action devront, a minima, satisfaire les conditions suivantes pour être considérés comme de niveau « neutre » sur le boulier d’instruction DD (cf. infra)   :

 

Pilier

Objectif

Prescription obligatoire

Economie (local) 

Apporter une valorisation économique du patrimoine et des savoir-faire locaux (lien avec les professionnels de l’accompagnement et de l’éducation, lien avec les filières de rénovation du patrimoine, lien avec les autres activités économiques et culturelles)

Les sites et équipements sont accessibles au minimum 10 mois par an

Social 

(accessibilité)

Cibler l’ensemble des publics du territoire, au-delà de la population touristique (ouverture hors-saison, animations, accessibilité handicap…)

Les sites et équipements sont accessibles gratuitement et à, au moins, un type de handicap

Environnement 

(ressources et impacts)

Mettre en place des mesures de protection de la biodiversité et de la diversité des usages, en particulier par la gestion de la fréquentation (plan de gestion, suivi de la fréquentation, gestion des déchets…)

L’opération permet et propose un accès sécurisé alternatif au véhicule motorisé individuel, par une localisation pertinente ou par une adaptation des équipements et des services.

Gouvernance

S’appuyer sur des expériences et mutualiser les réflexions

 L’opération réunit des compétences diverses, en particulier issues du secteur de l’accompagnement à la création d’activités et associe la population locale

Validité

Mettre en place un dispositif de suivi et d’évaluation de la fréquentation et de son impact.

 

 

Modalités d’évaluation de l’action :

 

Sous-action

Réalisations attendues

Résultats attendus

3001 - Mise en place de dispositifs de découverte ludique / sportive du patrimoine

- 6 investissements

- 4 études ou outils de communication

 

- 90% des dispositifs aidés sont innovants (n'existent pas sur le territoire du Pays)

Indicateurs de résultats :

Nombre d'actions innovantes aidées

3002 - Qualification / mise en réseau des sites et équipements dédiés « activités de pleine nature »

- 8 investissements

- 10 animations de réseau, topoguides etc. Dont au moins 2 projets innovants.

- Diversité du public visé (handicap, famille, scolaire, club, touristique, débutant/amateur/sportif) au moins 2 par chaque équipement.

 

- 50% des sites/équipements aidés s'inscrivent dans un produit touristique structurant. Indicateurs de résultats :

Nombre de sites et équipements s'inscrivant dans un produit touristique structurants par rapport au nb de sites aidés.

 

- Mise en réseau permise par le projet. Indicateurs de résultats :

Nb et type de partenaires associés au projet.


Contact

Hélène GRAILLAT, chargée de mission Tourisme, sports et loisirs

04 75 38 52 24 / 06 29 59 09 90

Envoyer un mail

Pays de l'Ardèche Méridionale • Château Julien Rue du Puit 07110 Vinezac • Tél : 04 75 38 08 03 • Fax : 04 75 35 03 50