Un territoire de vie et d'avenir
Rechercher

Edito

Agitateur d’idées, initiateur de projets

Georges Fangier, Président

Le Pays de l’Ardèche Méridionale, c’est la rencontre d’un territoire, d’une procédure régionale et d’un projet.

 

Espace charnière entre le Massif central et la Vallée du Rhône, son territoire couvre la partie sud du Département de l’Ardèche. Ses 175 communes, totalisant près de 140 000 habitants, en font l’un des Pays les plus étendus de Rhône-Alpes. Véritable fédération d’intercommunalités, le Pays de l’Ardèche Méridionale regroupe à ce jour 20 communautés de communes. C’est là, sans doute, l’une des motivations premières de cette construction territoriale : ne plus s’entendre dire « vous êtes trop petits, trop loin ou pas capables » ou même pire, ne pas être entendu du tout. Car, ce Pays est aussi un pays d’amour propre. En y vivant au quotidien, nous sommes convaincus de ses potentialités. Et, si certains peuvent nous considérer comme un « arrière-pays » géographique, nous sommes d’abord un « avant pays » de la qualité, qualité de l’environnement, des paysages, des ressources humaines ainsi que des terroirs, produits et savoir faire qui s’y inscrivent. Le Pays de l’Ardèche Méridionale est aussi un espace interactif, ouvert sur les territoires limitrophes et articulé avec les autres dynamiques de projet, au premier rang desquels le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche.

 

Ce territoire a pu prendre corps parce qu’une procédure contractuelle régionale a fait écho à sa volonté de prise en main. Le Pays de l’Ardèche Méridionale est d’ailleurs né du rapprochement des anciens Contrats Globaux de Développement « Monts et Val d’Ardèche », « Ardèche Méridionale » et « Ardèche Rhodanienne Méridionale ». Partant de cette première expérience et désireux de porter solidairement les intérêts de tout le sud de l’Ardèche, les élus concernés se sont ainsi regroupés, dès 2002, pour rédiger une charte de développement. Grâce aux financements de la Région et du Département, cette ambition commune a pu se concrétiser, d’une part, par la création d’un syndicat mixte dédié et, d’autre part, par la mise en œuvre entre 2005 et 2011 d’un premier contrat appelé « Contrat de développement de Pays de Rhône-Alpes ». Un second contrat avec la Région, baptisé « Contrat de Développement Durable Rhône-Alpes » (CDDRA), a pris le relais à l’automne 2011. D’une durée de 6 ans, il est doté d’une enveloppe régionale de 14 481 617 €.

 

Comme tout contrat de développement, notre CDDRA est d’abord au service d’un projet. Le notre est à l’image des potentialités et des besoins de ce territoire rural. Logiquement, et compte tenu de la fragilité de notre bassin d’emploi, le Pays de l’Ardèche Méridionale a placé le développement endogène au cœur de son projet de territoire. Les initiatives relevant du champ économique y ont ainsi une place prépondérante, qu’il s’agisse du soutien à l’entrepreneuriat local, de la structuration d’une offre touristique à l’année, de la consolidation du tissu commercial et artisanal de proximité, de l’appui aux projets agricoles structurants, du soutien à la filière bois ou de la gestion territoriale des emplois et des compétences. L’exigence de solidarité, que ce soit entre les acteurs, les territoires ou les filières économiques, est une autre de nos valeurs fondatrices. Mais la cohésion d’un territoire dépend aussi de la qualité de son milieu de vie. Aussi, les projets répondant aux problématiques locales du logement permanent et des services à la population y trouvent également toute leur mesure. Le soutien à la vie culturelle, la valorisation du patrimoine local et la préservation de l’environnement, notamment de la ressource « eau », constituent d’autres cibles de choix.

 

Au-delà des financements mobilisés, le Pays a aussi initié plusieurs dynamiques fédératrices à l’échelle de toute l’Ardèche Méridionale, qu’il s’agisse de la Maison de l’Emploi et de la Formation, de la Pépinière d’entreprises « L’Espélidou », de la plate-forme d’appui aux créateurs / repreneurs « Initiative Ardèche Méridionale », de la démarche « Bistrots de Pays ® », de l’évènementiel « Mon Pays, Ma Fête » ou du débat territorial « SCoT ». Lieu privilégié de débat citoyen, le Conseil Local de Développement du Pays de l’Ardèche Méridionale joue un rôle complémentaire en suscitant l’implication des habitants sur les sujets à enjeu pour notre territoire.

 

Véritable vitrine du Pays de l’Ardèche Méridionale, ce site est le reflet du travail accompli à ce jour, mais aussi de notre investissement pour l’avenir, que ce soit au travers du CDDRA ou du Grand Projet Rhône-Alpes « La Grotte Chauvet - Pont d’Arc », dont le Pays de l’Ardèche Méridionale est chef de file. Réfléchir dans la cohérence et la solidarité pour ensuite agir ensemble efficacement et durablement au profit de notre territoire, telle est la marque de fabrique du Pays. Aussi, je vous invite à partager ces convictions et à constater par vous-même que le Pays de l’Ardèche Méridionale est bel et bien un territoire de vie et d’avenir.

Pays de l'Ardèche Méridionale • Château Julien Rue du Puit 07110 Vinezac • Tél : 04 75 38 08 03 • Fax : 04 75 35 03 50