Un territoire de vie et d'avenir
Rechercher

Actualité:

Programme européen Leader Ardèche3

Pour poursuivre son effort de mobilisation de fonds publics à destination du territoire, le Pays de l’Ardèche méridionale a souhaité s’associer au Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche et au Syndicat mixte Centre Ardèche pour déposer une candidature au nouveau programme européen LEADER 2015-2021.

Fruit d’un travail de mobilisation et de concertation des acteurs locaux, publics comme privés, une enveloppe de 6 252 000 € a été obtenue le 16 février 2015, avec pour devise « nos ressources, un passeport d’avenir ». Le 7 avril dernier s'est réunie l'instance qui gère le programme localement : le Groupe d'Action Locale Ardèche3. A découvrir dans cette vidéo :

Lien de la vidéo

[Toutes les actualités]
  • Le CDRA soutient

    Chapiteau de Mars

    Association Labeaume en Musiques

    Depuis 2008, Labeaume en Musiques s'associe à la compagnie lyonnaise l'Opéra Théâtre/ Lyon pour diffuser des opéras sur le territoire et sensibiliser le public à ce courant artistique. L'Opéra Théâtre disposant d'un chapiteau, ce projet est construit annuellement sur une base itinérante, sur des communes du territoire de l'Ardèche Méridionale.

Le GPRA

Qu'est-ce qu'un GPRA ?

Comme les CDDRA, les grands projets Rhône-Alpes (GPRA) constituent un outil en matière d’aménagement et de développement durable du territoire régional. Par cette politique, la Région souhaite impulser sur le territoire des projets de pôle de développement structurants et ambitieux, fondés sur des atouts particuliers et dont le rayonnement et la notoriété bénéficient à l’ensemble du territoire régional, voire au-delà.

Les objectifs stratégiques des GPRA sont de :

  • contribuer à aménager et à équilibrer durablement le territoire, sur la base de ses atouts et de son excellence,
  • générer des emplois et des activités socialement utiles,
  • s’inscrire dans la préservation et la valorisation de l’environnement,
  • mobiliser un large partenariat entre acteurs sociaux, économiques, universitaires et contribuer à la notoriété et au rayonnement international de la Région Rhône-Alpes. 

En Rhône-Alpes, 7 grands projets ont été ou sont en cours de labellisation.

GPRA "La Caverne du Pont-D'Arc"

Découverte le 18 décembre 1994 par Jean-Marie Chauvet, Eliette Brunel et Christian Hillaire lors d’une exploration privée, la grotte ornée du Pont-d’Arc s’est révélée, dès les premières investigations, comme la plus ancienne et la plus riche des grottes ornées datées au monde. Conscient de l’extrême fragilité de ce patrimoine, l’État a immédiatement pris la décision de ne pas l’ouvrir au public, tout en assurant sa conservation et son étude scientifique.

Compte tenu du caractère exceptionnel du patrimoine concerné et de son potentiel de rayonnement, la grotte ornée du Pont d’Arc et son territoire de l’Ardèche méridionale ont tout naturellement été identifiés comme l’un des projets pouvant s’inscrire dans la démarche de candidature au label « Grand Projet Rhône-Alpes » (GPRA).

 

Hervé Saulignac

Conseiller régional

Vice-président du Conseil régional délégué à l'aménagement des territoires, aux espaces Rhône-Alpes, aux grands projets

Chef de projet régional GPRA La Caverne du Pont-d'Arc

Président du Conseil général de l'Ardèche

La Grotte ornée du Pont-d'Arc au patrimoine mondial

La nécessité de faire partager au plus grand nombre cette découverte, dans sa double dimension scientifique et artistique, s’est rapidement imposée aux pouvoirs publics. Aussi, et parce qu'elle correspond parfaitement aux critère fixés par l’Unesco, inscrire la cavité c’est garantir la conservation et la transmission aux générations futures de ce trésor de l’humanité.

 

Plus d'information sur le site de la Caverne du Pont-d'Arc

Une ambition simple et lisible pour le GPRA : réussir la démarche de candidature UNESCO

Composé du Pays de l’Ardèche méridionale, du Syndicat de Gestion des Gorges de l’Ardèche, du Parc naturel régional des Monts d’Ardèche, du Syndicat Mixte de la Caverne du Pont-d’Arc et du Conseil Général, le comité de pilotage du GPRA a convenu de la nécessité de faire converger les procédures GPRA et UNESCO. Cette synergie a plusieurs avantages :

  • Le niveau d’excellence est garanti pour le GPRA, du fait de l’exigence qualitative élevée de la démarche d’inscription auprès de l’UNESCO
  • La création de l’Espace de restitution étant bien engagée, le défi collectif suivant est la réussite de l’inscription auprès du patrimoine mondial. Dès lors, le GPRA constitue une opportunité pour consolider la candidature, autant techniquement que financièrement.
  • Le plan de gestion UNESCO peut s’enrichir des démarches innovantes programmées dans le cadre du GPRA (démarche exploratoire autour de l’image, initiatives de participation citoyenne, notamment les ateliers citoyens, ateliers sur la prospective, …)

Enfin, il permet d’afficher une ambition simple et lisible pour le GPRA : réussir la démarche de candidature UNESCO.

Pour mettre en oeuvre ce projet d’intervention global de près de 25 millions d’euros, la Région Rhône-Alpes a décidé de contribuer à hauteur de 10 millions d’euros, les autres partenaires (notamment les membres du partenariat local du GPRA) à hauteur de 5 millions d’euros, 10 millions d’euros restant à la charge des maîtres d’ouvrages potentiels

Dossier de demande de subvention

Pays de l'Ardèche Méridionale • Château Julien Rue du Puit 07110 Vinezac • Tél : 04 75 38 08 03 • Fax : 04 75 35 03 50